Recyclé avec différentes charges

Les qualités requises et nécessaires pour un polymère, ne sont pas souvent suffisantes pour une application et nécessite l’emploi d’additifs qui vont jouer essentiellement sur l’aspect, la stabilité, les UV, la résistance au feu, à la chaleur, sa longévité et sa fluidité.

80 % du marché des additifs concerne les matières polyoléfines, styréniques et le PVC.

Les polyoléfines contiennent en moyenne 1 à 2 % d’additifs et le PVC en contient en moyenne 10 %. 

Parmi les additifs, les charges sont des composés inertes, en général minéraux, tels que le carbonate de calcium naturel ou précipité, le talc, le kaolin… destinés à améliorer les propriétés mécaniques, l’état de surface et surtou à réduire le prix de revient.

Une des fonctions des additifs est aussi de retarder la dégradation du polymère et de freiner son oxydation, éviter le jaunissement, la perte de transparence éventuelle, l’apparition de craquelures en surface et diminuer ou augmenter la flexibilité éventuelle, la résistance à la traction. 

Les stabilisants  au dioxygène (antioxydants ; tels certains phénols à encombrement stérique ou la diphénylamine; pour les ABS, PE, PS, etc.), à l’ozone (antiozonants ; concerne par exemple les polymères issus du butadiène), stabilisants thermiques pour la mise en œuvre et pour la résistance à la chaleur en utilisation (pour les PVC, PMMA, etc.), lumière (anti-UV ; tels les absorbeurs UV et les désactivateurs). 

Les ignifugeants ce qui réduit ou empêche les phénomènes de combustion (hydroxyde d’aluminium, phosphonates, etc.) ; indispensables chaque fois que la sécurité est en jeu car la plupart des matières plastiques sont particulièrement inflammables ; doivent être stables dans le temps, peu ou pas toxiques; 

Les agents gonflants : pour obtenir un produit-mousse ou pour diminuer la densité et le poids dans le PVC par exemple AZOdicarbonaide

Les lubrifiants : pour faciliter la mise en œuvre en augmentant le glissement (jusqu’à 2 % d’incorporation) (cires, stéarate de calcium, etc.) . 

Les colorants; (pigments solides insolubles dans le polymère, tels le noir de carbone ou les oxydes métalliques ; ou colorants organiques28 solubles dans le polymère) : donner une couleur ;

Les agents antistatiques pour s’opposer aux dépôts de poussières en rendant le plastique conducteur en surface ; en effet, la plupart des polymères sont de faibles conducteurs électriques ;

Les fongicides pour une résistance à l’attaque des micro-organismes (asepsie), surtout en milieu humide ;

et

logo-polyvel-europe

CR5P, CR10P et CR20P sont la gamme standard de concentrés de peroxyde pour injection de Polyvel.
applications de moulage et de compoundage. Ils sont fournis sous forme de granulés secs et fluides
peut être facilement dosé dans presque tous les systèmes de manipulation de polymères ou mélangé avec des granulés résine. Des doses aussi faibles que 0,2% entraînent généralement des améliorations importantes pour la fusion du débit dans une manière contrôlée, stable et surtout prévisible.

La série –P de mélanges maîtres de peroxyde n’est pas approuvée pour une utilisation en contact avec des aliments Cependant, Polyvel propose différentes technologies de peroxyde pour ces applications. Polyvel fournit également une assistance sur site aux clients et prospects cherchant à évaluer peroxyde. Des qualités supplémentaires sont disponibles pour les applications de non-tissé.

Typical Physical Properties

Property Unit Value
Carrier resin Polyolefin
Typical letdown % 0.2 – 2.0
Additive type Organic peroxide
Additive concentration % 5 – 20
Color natural
Pellet count pellets/gram 50 +/- 10